COMMUNES
de La Montagne
et de St Jean de Boiseau 44
cgPage d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un amicd
 
Vign_logo_AJI

Un peu d’histoire…

L’animation Jeunes Intercommunale est née en décembre 1997. Cette association n’est pas tombée du ciel. Comme toute structure associative, elle a une histoire.

Petite histoire… résumé

A l’origine, trois communes ligériennes, proches de Nantes s'associent : La Montagne, Saint Jean de Boiseau, Le Pellerin. Chacun a la volonté de développer une politique enfance jeunesse pour répondre à des besoins de la population. Individuellement, les communes développaient jusqu'alors leurs services.

S'adressaient aux enfants : le Centre Communal de Loisirs Educatif (CCLE) à St jean de Boiseau et L’Office Communal du Centre des Loisirs (OCCL) à La Montagne.

La commune du Pellerin avait passé de son côté un partenariat avec le CCLE et la commune St Jean de Boiseau pour les enfants de sa commune.

Pour les adolescents, chaque commune développe un projet à l’année. L’OCCL de La Montagne organise des actions d’animation et de prévention, la mairie de St Jean de Boiseau développe un service jeunesse municipal avec un animateur, tout comme Le Pellerin.

Dans chaque équipe municipale, les services enfance jeunesse travaillent avec la volonté de développer leurs projets.

L’animation jeunesse sur le territoire va prendre alors son essor grâce au travail des adjoints jeunesse (Maryvonne Lemaulf à La Montagne, Daniel Amine au au Pellerin, Pascal Pras à St Jean de Boiseau), de leurs maires (Francis Lespinet à La Montagne, Daniel Morisson au Pellerin, Camille Durand à St Jean de Boiseau) et d’un professionnel de l’animation (Frédéric Macé, directeur de l’OCCL).

Après de nombreux débats (ceux qui les ont vécus s’en souviendront !), une charte intercommunale est rédigée : elle met en avant la « nécessité de faire ensemble ce que nous ne pourrions faire seul ».

La création d’un outil au service du projet politique en direction de la jeunesse prend alors la forme associative. Ses missions sont clairement établies : développer un projet d’animation à l’année en direction des jeunes de 12 à 18 ans en s’appuyant sur trois moyens essentiels : les loisirs, la prévention, l’accompagnement pour une insertion.

L’association Animation jeunes Intercommunale naît en décembre 1997 avec un Conseil d’Administration composé d’élus associatifs et de membres de droits. Les trois communes apportent une subvention égale et annuelle à l’association (chaque maire et adjoint jeunesse siègent ainsi au CA de l’AJI).

Pour mener à bien le projet sur le terrain, le CA recrute des professionnels de l’animation. D’année en année, et grâce à une réelle volonté intercommunale, l’équipe de professionnels va s’étoffer.

Vous avez participé à cette histoire ? L’AJI aimerait faire paraître vos souvenirs, et vos éventuelles « corrections ». N’hésitez pas a nous envoyer un message.

 

© 2014
Créer un site avec WebSelf